Menu

- Sommaire CNC

- Liste des projets

                               

 

AcroNet "Petit 3D Breton"

Le 16/12/02 : Grace à Norbet Mosson, ajout du "Profil" du fuselage en DAT.
Le 4/12/02 : Modification des fichiers pour compatibilité avec la version 2.17 de CNC
Le 19/11/02 : Mise en place de photos de détail..

 

Ce petit machin en polystyréne et dépron a été découpé en Août 2001, pendant la concentration CNC@Net dans les Alpes.
Quelque mois plus tard j'ai reçu les commentaires enthousiastes de
Michel Leroyer.
C'est pas que je met en doute Michel, mais je me suis dit qu'il avait sûrement abusé de Chouchen avant de décrire le comportement en vol de la bête.

Les mois passent...

Durant le WE de l'Ascension 2002, je me suis rendu au Menez-Hom pour le concours F3F-60 pouces. Michel et Guillaume en ont profité pour faire quelques démonstration en vol de l'AcroNet.

Je suis resté sur le cul..., tout les commentaires de Michel étaient vrai.
Pour ceux qui penserait que Michel m'a fait absorber du Chouchen avant les démonstrations en vol, je tiens a préciser que je n'aime pas le Chouchen.

 Déc

Vidéo


Grace à Olivier Aubel voici 3 petites vidéo qui vous donnent un aperçu des capacités de l'AcroNet.

Decollage
Décollage (568 Ko)

Appontage
Appontage en catastrophe (226 Ko)

En vol
En vol (738 Ko)

 

Photos


Les photos en vol ont été réalisées sur 2 jours, avec un vent mesuré de 13 à 15 noeuds (merci Eric).

Passage tranche

Passage tranche

Eric & AcroNet

Avant le vol, Eric ce demande comment un petit machin pareil va pouvoir voler avec ce vent.

Decollage du Charles de GaulleBanzai

Décollage à partir du "Charles de Gaulle".
3 pouiémes de secondes sépare ces deux photos

Guillaume & AcroNet

Guillaume jouant avec le vent.

 

Passage

Sur le ventre

Passage dos

Sur le dos

 

 

Découpe du fuselage


Le découpe du fuselage est réalisée en utilisant la propriété de CNC d'exécuté des fichiers script (CUT).

Pour créer ce script j'ai reproduit sur une feuille quadrillée la forme du fuselage, puis ensuite reporté dans une feuille Excel ces points pour obtenir un fichier CUT.

Par la suite cette feuille de calcul sous Excel a été grandement amélioré par Patrick Berriau pour en faire un super utilitaire DIABLO.

Voici le pack contenant le script du fuselage, le projet de l'aile et aussi le fuselage sous forme de "Profil" pour éventuellement modifier la taille : AcroNet.zip

Utilitaire Diablo disponible sur : http://www.teaser.fr/~abrea/cncnet/logiciel/aligne.phtml

   

 -

Plan de l'AcroNet

 

Plan de l'AcroNet

Photos de détail du prototype

Dsc00003r.JPG
Dsc00003r.JPG

Dsc00004r.jpg
Dsc00004r.jpg

Dsc00005r.jpg
Dsc00005r.jpg

Dsc00006r.jpg
Dsc00006r.jpg

Dsc00007r.jpg
Dsc00007r.jpg

Dsc00008r.jpg
Dsc00008r.jpg

Dsc00009r.jpg
Dsc00009r.jpg

Dsc00010r.jpg
Dsc00010r.jpg

Dsc00011r.jpg
Dsc00011r.jpg

Dsc00012r.jpg
Dsc00012r.jpg

Dsc00013r.jpg
Dsc00013r.jpg

Dsc00014r.jpg
Dsc00014r.jpg

Dsc00015r.jpg
Dsc00015r.jpg

Dsc00016r.jpg
Dsc00016r.jpg

Dsc00017r.jpg
Dsc00017r.jpg

Dsc00018r.jpg
Dsc00018r.jpg

Dsc00019r.jpg
Dsc00019r.jpg

Dsc00020r.jpg
Dsc00020r.jpg

Dsc00021r.jpg
Dsc00021r.jpg

 

Le mot du concepteur

 L' AcroNet

Naissance du petit 3D BRETON (comme dirait Laurent ,80 cm et 370 grs tout nu (pas d’entoilage). Il s'appelle: l’AcroNet en souvenirs des bons moments passés durant la semaine Cnc@Net à Pets la Folle les Payas cet été 2001.

CARACTERISTIQUES GENERALES :
Dimensions:
Aile---> 800X220  Aileron 50 à l’emplanture et 45 au saumon.
Fuselage---> 660 de long et 37 de large. Biseau du bord de fuite à la dérive.
Dérive--->140 de haut.
Stab--->350X100
Matières: Polystyrène à grosses bulles ( très léger) et styro dur.
Profil: Eppler 168 à 14%.
Calage: Aile et stab à 0°.

FABRICATION:

FUSELAGE: Styro dur avec cde servos dérive et prof servant de raidisseur de la partie arrière du fuselage.
Support moteur: couple époxy (3/10ème) fixé sur 3 carrés  de 5 mm (bois dur ) encastrés dans le  styro.
Train: carbone de 3 ,fixé dans couple servant à la fixation du téton de l’aile.
Vis fixation de l’aile vissées dans plaque époxy équipée d’un écrou prisonnier (soudé) collée sur le fuselage.
STAB: Partie fixe: planche de balsa de 3 mm. Partie mobile (2): dépron de 3mm relié par un ½ tube carbone de 3mm .
DERIVE: 3mm dépron.
AILE: Polystyrène très léger avec longeron (tube carbone de 3  mm) à l'intrados. Ailerons :styrodur (plus rigide).

MOTEUR:280 BB acro .Hélice:9/6. (Fixé avec 2vis sur le couple moteur).
VARIATEUR:5A. (Installé dans le  trou du fuselage fait entre le moteur et le support du train).
ACCUS:600ma NiMh (10 él).
L’accu (2 blocs de 4 en longueur (+2),se situe sous l’aile entre le longeron et le bord de fuite).
SERVOS: 4 Nano.
Les servos (Dér et Prof) sont encastrés dans le fuselage juste à  l’arrière du bord de fuite de l’aile.
Les commandes sont aussi encastrés et servent de raidisseur pour l’arrière du fuselage
Les servos d’ailerons (2) sont encastrés dans l’aile juste derrière le longeron (tube de 3 carbone).

POIDS:
FUSELAGE:  (Moteur,variateur,2 servos): 180 grs.
AILE: (avec 2 servos): 70 grs.
ACCUS: 120 grs.(10 él).
POIDS TOTAL: 370grs.
CHARGE ALAIRE:370/17,2= 22grs

DEBATTEMENTS:
Ailerons: +/-20mm   DIFF: 0%
Dérive: +/-50mm      DIFF:40%
Profondeur: +/-15mm   DIFF:30%

CENTRAGE: 33%  (0 gr de plomb).

LE VOL: Après quelques vols en 8 él NI MH ;le résultat ne me satisfaisant pas, j’ai décidé de passer en 9 éléments.

Essais dimanche 21/10/2001avec 9 él NI MH 600mA (4ème charge).

Guillaume effectué 8mn de voltige intense moteur plein pot: Renversement, tonneaux à facettes, série de boucles inversées, vol tranche, déclenché, vrille à plat ,vrille dos etc...
La puissance est suffisante et je peux vous dire que ça  décoiffe (ne riez pas),il me reste qu’un essai a éffectuer:10 él (je sens que le torque n’est pas loin).

AUTONOMIE: 8 mn.

PUISSANCE:
1)Voici les mesures obtenues avec les 600 Ni-Mh / 8él (mesures aux bornes des accus après 5  charges avec un Ultra Duo +2).
A vide: 11V.
En charge (moteur plein pot): 7,5V  à 5,5A. 440 tours/mn.
2)Mesures avec des Cadmiun 800 mA / 8él.
A vide: 11V.
En charge:(moteur plein pot): 9V à 6,6A. 510 tours/mn.
3)Mesures avec 9 él 600 Ni-Mh
A vide: 12V.
En charge(moteur plein pot):8,5V  à 6,3A. 490 tours/mn.


CONCLUSION:  La technologie employée est simple et très efficace.(légèreté et solidité).
GUILLAUME n’a pas réussit à casser l’ACRONET lors des nombreux vols effectués uniquement à base de voltige soutenue et parsemée de violents déclenchés.  
Le modèle répond parfaitement à l’objectif initial (petit modèle électrique d’acrobatie).
Ses limites sont uniquement celles du pilote.


L'essai avec 10 él a eu lieu le 29/10 après midi et il a duré 7mn (plein pot); la minute qui manque est due sans doute au 10ème élément que je viens de rajouter et qui a subit qu'une charge.

LE RESULTAT EST EPOUSTOUFLANT.
Le modèle tient à la verticale (non suffisant pour le torque) mais les figures que je vais te décrire vont te laissé pantois:
Huit à plat en tranche avec changement de tranche au milieu.
Tonneaux verticaux (2).
Tonneaux à facettes (4, 8 et 16).
Déclenché plat et dos.
Boucle en tonneaux (4) .
Vrille dos et vrille à plat.
Etc...
Les résultats dépassent mes espérances alors AMIS VOLTIGEURS n'hésitez pas à fabriquer ce petit électrique qui vous satisfera complètement.

A bientôt
Michel Leroyer

Nota: Ce dernier essai a été effectué par Guillaume (et oui parfois le fils dépasse le père).

 

 

Dossier réalisé par Laurent Chef

Photos : Laurent Chef - Michel Leroyer - Vidéos : Olivier Aubel

 

Webmaster:  Olivier Segouin
Copyright ©2002 Aero@Net et Cnc@Net tous droits réservés (Articles, informations & Sujets).
Reproduction interdite sans autorisation.